Plaisirs Coupables

Plaisirs Coupables – Une aventure d’Anita Blake, tueuse de vampires

Laurell K. Hamilton

Couverture sensuelle de ce premier tome

Dans une longue série de livres que sont les aventures d’Anita Blake, nous suivons sa vie. Cette dernière n’en est pas moins reposante et normale. Anita est en quelque sorte, à la fois réanimatrice de morts-vivants et exécutrice de vampires quand la situation l’exige. Ce personnage, plus qu’intriguant au premier abord, survit dans un monde semblable au nôtre à quelques exceptions près. Il n’y est, en effet, pas plus surprenant de croiser un humain qu’un vampire, une goule ou un lycanthrope, même si ces trois derniers ne sortent que la nuit. Notre héroïne sera, malheureusement pour elle, enrôlée dans une affaire de meurtre vampirique, dans laquelle ce ne sont point les vampires qui sont les assassins, mais plutôt les victimes… … Anita sera donc obligée de coopérer avec ces êtres qui l’effraient et qui lui répugnent.

Commençons par les principaux défauts que j’ai pu observer dans ce livre. Il faut tout de suite souligner le fait que l’on ne sait rien des personnages secondaires. En effet, mis à part leur nom et leur physique stéréotypé, aucune information sur leur passé ne nous est dévoilée. Il est d’ailleurs, au fil du récit, du plus en plus difficile de savoir qui est qui. Mais un point important étant l’intrigue principale, il est dommage qu’au bout de quelques chapitres, on s’en désintéresse rapidement pour se focaliser sur le personnage principal et ses plus proches compagnons.

Perpendiculairement à cette autoroute de difficultés, les points positifs semblent n’être qu’un dangereux passage piéton. Le seul point vraiment notable est le frissonnant sentiment de peur qui est extrêmement bien retranscrit par l’auteur. A part cela, le livre est facile à lire, mais il ne faut pas le lire d’un seul trait, sinon il devient vite ennuyeux. Mieux vaut laisser passer quelques jours pour que l’envie de connaitre le dénouement de l’histoire reprenne place dans notre esprit.

Une citation que j’ai appréciée :

« Le ciel avait viré au pourpre. Des nuages roses s’effilochaient à l’horizon comme de la barbe à papa dans les mains de gamins impatients. »

Je trouve que cette comparaison est très belle, et très appétissante aussi… Je n’ai pas encore lu le tome 2, même si je l’ai acheté, j’espère que ce deuxième tome me donnera envie de continuer la série.

Note : 12/20

Publicités

3 Commentaires (+ vous participez ?)

  1. Rétrolien: Baby Challenge Bit Lit 2011 « Akashew's Books
  2. Simi
    Déc 26, 2010 @ 19:30:51

    Très bonne critique, c’est tout à fait ça !

    Moi, j’ai trouvé le début pas vraiment super et que la présentation des personnages laissait vraiment à désirer, mais bon 1er tome d’une saga, en général je suis moins exigeante, il vaudrait mieux que le 2e tome soit à la hauteur niveau intrigue et que ce qui concerne les personnages secondaires soit un peu plus développé…

    Réponse

    • akashew
      Déc 26, 2010 @ 20:12:25

      Tout d’abord merci =D !
      Je n’ai toujours pas lu le deuxième … Pourtant il est dans ma PAL, mais j’ai d’autres priorités ^^ ». Même si c’est le premier tome, d’autres séries commencent beaucoup mieux, et avec tout le bien que les gens en disaient, j’aurais attendu mieux …

      Réponse

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :