Dragon

L’age du feu, tome 1.

E. E. Knight.

Une couverture attrayante pour un fan de fantasy.

Ah, de la fantasy me direz-vous ! Eh bien oui. Nous commençons cette histoire de dragon dans une grotte où des œufs reposent tranquillement sous la surveillance de leur mère, puis des bébés dragons en sorte. Il est vrai qu’un début d’existence est difficile pour ces petits bouts d’écailles. Il faut être le plus fort de la portée pour avoir la plus grosse part de nourriture. Quelques temps plus tard, des nains attaquent le repère de la famille dragon, pillant les réserves d’or et de pierreries que les dragons mettent temps de temps à amasser. Seul Auron parvient à s’échapper. Nous suivrons donc son aventure dans un monde peuplé d’humains pas toujours amicaux avec des dragons, d’elfe, de nains et de bien d’autres créatures. Il sera encore plus dur pour Auron de survivre puisqu’il est un dragon gris, c’est à dire sans écailles, ce qui ne lui offre pas beaucoup de protection. Il comptera en effet plus sur sa vitesse et sa discrétion.

N’a-t-on jamais rêvé de voir la vie depuis les yeux d’un dragon ? Dans mon cas, c’est exactement ce qui me manquait avant de lire ce livre. Nous sommes plongé dans un monde plutôt médiéval, ce qui correspond bien avec le mythe du dragon, mais sans pour autant être une légende. En effet, la présence d’elfe et de nain nous prouve que cette histoire est avant tout un conte fantastique. La vie à travers les yeux d’Auron, ses réflexions, les découvertes extraordinaires qu’il fait, sont très bien retranscrite. Il est très plaisant de s’imaginer dans cet univers. On suit toute la vie de ce dragon, ses premiers pas, son premier feu (pas de feu de camp j’entends, je parle de jet de flamme), l’apparition de ses ailes, son premier vol. On ressent la même excitation que lui à certain moment (surtout vers le dernier tiers). Mais il est clair que le début du livre (et donc de la série) met l’accent sur la présentation du monde et des peuples. Il ne faut donc pas s’attendre à de l’action avant le troisième tiers du livre. C’est un point qui m’a déplu dans ce livre.  Bizarrement, je n’ai pas tout de suite été tenté de lire le second tome, même en sachant que le premier m’avait plu, peut-être est-ce car il parle d’un autre dragon, donc d’une vie différente ?

Note : 13/20

Publicités

1 commentaire (+ vous participez ?)

  1. bookkingdom
    Sep 10, 2010 @ 14:12:49

    Alors celui-là a l’air aussi très très intéressant =) Mais c’est vrai ça refroidit un peu que l’action mette du temps à commencer … ^^

    Réponse

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :