Dragonne

Didier Quesne.

 

Et oui, une femme-dragon !

 

Ah, voilà un livre intéressant! Nous suivons la vie de Lilith (voila déjà un prénom assez mystique) qui, dans son château, s’ennuie. Elle voit en rêve des paysages, comme si elle volait, mais elle se voit aussi déchiquetant du bétail et des animaux sauvages … Supers rêves me direz-vous. Elle sent bien, au fond d’elle-même,  que quelque chose se réveille. Quand je pensais dragon, je voyais un dragon, pas forcément gentil je vous l’accorde, mais pas une bête sanguinaire …

On est témoin d’une histoire impressionnante, angoissante, violente, mais d’une belle histoire d’amour quand même. Le caractère sanguinaire et bestial du dragon submerge quelque peu le plaisir que l’on a de trouver un dragon dans ce livre. Il est clair que la vision que nous apporte ce livre des dragons est nouvelle et déroutante. Mais le livre est très agréable à lire, on suit facilement l’histoire. On pourra juste noter que quelques passages du livre sont … vides, inutiles, il ne se passe rien.  Je pourrais aussi vous dire que j’ai eu de grandes difficultés à trouver ce livre, et que l’auteur est français, ce qui fait toujours plaisir ! En conclusion, bonne histoire, un mythe novateur, agréable à lire mais quelque peu sanglant (c’est ce qui m’a le plus déplu).

Note : 14/20

Publicités

2 Commentaires (+ vous participez ?)

  1. bookkingdom
    Oct 10, 2010 @ 22:27:18

    J’adore tes critiques 🙂 Elles sont vraiment agréables ^^ Ce livre a l’air assez bizarre ! Rentrer dans la peau d’une femme dragon sanguinaire, ça doit faire drôle !

    Réponse

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :