Le cercle des immortels

Sherrilyn Kennyon.

Je vais aujourd’hui vous parler rapidement de chacun des livres de cette série. C’est vraiment une de mes séries préférées, j’ai d’ailleurs acheté les récentes rééditions alors que j’avais déjà lu tous les livres à la bibliothèque … Je vous renvoie à chaque fois à la fiche du livre sur Livraddict pour le résumé.

Tome 01 : L’homme maudit

Résumé

Avis : Pour ce premier tome … On ne peut pas dire que l’auteure se retient. On nous dit tout de suite « Grace est sexologue ». Eh bien du sexe, on va en avoir pour notre argent ! C’est vrai que la trame principale étant axée sur ce sujet (vu que l’homme qu’invoque Grace est en fait un esclave sexuel). Je pense que c’est le tome que j’ai le moins aimé. Je l’ai quand même apprécié hein ! Mais pourquoi avoir continué me direz-vous ? Et bien, j’ai acheté un groupement des 2 premiers tomes …

Note : 13/20

______________________________

Tome 02 : Les démons de Kyrian

Résumé

Avis : Je peux déjà vous dire que bizarrement … J’avais oublié la plupart des éléments de l’histoire, puis je me suis souvenue (grâce au résumé, je l’avoue) de plus de détails ! C’est l’histoire de la rencontre des deux protagonistes qui m’a éclairée : ils se retrouvent attachés ensemble ! Comme vous pouvez le voir, ce n’est pas un tome marquant, mais il n’a pas de gros défauts et est agréable à lire. C’est en effet une belle histoire d’amour sur un fond de Bit Lit.

Note : 14/20

______________________________

Tome 3 : La fille du shaman

Résumé

Avis : J’ai plus de souvenirs de ce tome-ci. L’histoire et la passion pour l’art de Sunshine m’ont marquée. L’amour entre Talon et Sunshine est tourmenté. Le niveau est à peu près le même que pour le tome 2. Rien de particulièrement marquant, mais un bon livre tout de même.

Note : 14/20

______________________________

Tome 04 : Le loup blanc

Résumé

Avis : Ah ! Et bien voilà ! Un de mes livres préférés ! Non pas parce que la jeune femme a le même prénom que moi (Astrid), mais à cause de Zarek. L’homme dans toute sa splendeur : mystérieux, solitaire, beau, fort … L’histoire d’amour ici narrée est superbe. De plus, les loups montrent enfin le bout de leur museau ! J’ai vraiment adoré ce livre. Si vous voulez choisir des tomes de la série, ce tome 4 et le tome 6 seront les meilleurs choix !

Note : 17/20

______________________________

Tome 05 : La descendante d’Apollon

Résumé

Avis : Celui-ci, je ne risque pas de l’oublier (si vous avez lu le résumé, vous comprendrez) ! Le thème abordé : les Appolites. Enfin ! On nous en dit plus sur cette race et les différents points de vue (Chasseurs/Appolites) sont très intéressants. Quelques regrets sur l’apitoiement de Cassandra. Elle pleure, encore et encore. Sinon, c’est un bon tome, sans plus.

Note : 14/20

______________________________

Tome 06 : Jeux nocturnes

Résumé

Avis : Voilà un tome qui mérite d’être complimenté. Une héroïne qui n’est pas anorexique et un loup qui ne sait pas grand chose des humains. J’adore ce genre de mélange ! Il la voit pleurer, il ne sait vraiment plus quoi faire et réfléchit donc comme il l’a toujours fait : comme un loup. C’est un livre qui m’a beaucoup plu ! C’est avec le tome 4, un de mes préférés.

Note : 17/20

______________________________

Tome 07 : Prédatrice de la nuit

Résumé

Avis : Ici, c’est Tabitha qui est le point marquant du livre … Marquant, et quelque fois un peu bizarre ! Mais toujours plaisant. Un caractère de cochon pour cette humaine qui chasse le vampire (/démon). C’est à dire : elle le poignarde en le prenant pour un ennemi … C’est donc, un bon tome, meilleur que les premiers, mais qui ne détrône pas les tomes 4 et 6.

Note : 15/20

______________________________

Tome 08 : Péchés nocturnes

Résumé

Avis : Vous l’aviez tant attendu : le Chasseur de la nuit est en fait une Chasseuse ! Et oui, enfin une femme ! Mais vite détrônée par l’homme qui est 100 fois plus fort qu’elle … C’est vrai que cela aurait été bizarre que ce soit l’homme faible et la femme forte (cela me fait penser au tome 4 des Amants de J.R. Ward). On en apprend beaucoup sur Acheron, les Démons mais aussi sur les Charontes (la race de Simi). C’est un tome très bon, pas excellent mais suffisamment pour mériter une bonne note !

Note : 15/20

______________________________

Tome 09 : L’homme-tigre

Résumé

Avis : Un nouveau type d’homme : le garou félin ! Quelques truc un peu trop évident : comme par hasard, la fille se retrouve devant l’enclos des tigres, elle achète au beau tigre garou un pull avec un tigre dessiné dessus, elle dit qu’elle adore les tigres blanc tout cela en ne sachant pas ce qu’est le beau Wren. Je me demande toujours comment prononcer ce nom d’ailleurs. Mais dans l’ensemble, ce brin de fraicheur (je ne parle que du fait que l’homme ne soit pas un Chasseur de la nuit, ni un loup garou) est plaisant.

Note : 14/20

______________________________

Tome 10 : Lune noire

Résumé

Avis : Cette fois, le livre est dans ma bibliothèque, mais cela fait trop longtemps que je l’ai lu. J’attendrai donc de le relire pour donner mon avis !

Note : ?/20

______________________________

Tome 11 : Les Chasseurs de rêves

Résumé

Avis : Un gros « bordel » pour le titre de ce livre, quelque fois considéré comme le tome 1 ou le tome 11 … On ne sait plus très bien. Mais c’est évidement le tome 11 ! Ici, tout est différent. Plus de Chasseurs de la nuit. On en sait plus sur les dieux, les relations entre eux, mais aussi sur ces fameux « Chasseurs de rêves ». Un changement plaisant mais avec quelques défauts. Il faudrait d’autres tomes sur le même thème pour pouvoir se faire une réelle opinion …

Note : 15/20

______________________________

J’attends avec impatience la suite, car chaque tome est tout de même une bonne lecture ! Je vous conseille donc cette série si vous êtes fan de Bit Lit et que vous ne la connaissiez pas encore !

Dehors les chiens, les infidèles

Maïa Mazaurette.

Lecture en partenariat avec Folio SF et cela grâce à Blog-O-Book, merci pour cette belle lecture !

Je confirme : C'est Fantasy et pas du tout SF

(Quatrième de couverture : ) Quatre-vingts ans après la défaite des forces de la Lumière face aux Ténèbres, le monde ne connaît plus que la nuit éternelle. Seul espoir de voir un jour se lever le soleil : la Quête. Tous les cinq ans, un groupe de cinq adolescents spécialement entraînés part à la recherche de l’Etoile du Matin, arme légendaire, seule capable de lever la malédiction divine qui frappe l’humanité.

Dés les premières pages de ce livre, on plonge dans  une ambiance terrible : torture, inquisition et ses dérives, obscurantisme…. Et ceci n’est pas un vain mot, car les Ténèbres ont vaincu la Lumière en ces temps moyenâgeux.  Nous suivons une tranche de vie de 4 adolescents (2 filles et 2 garçons) très différents, plutôt peu sympathiques, à la recherche d’une épée permettant le retour de la Lumière et la victoire du « Bien » sur le « Mal ». Ces personnages ont des caractères bien trempés, et on s’y attache malgré leurs actions contestables mais parfois excusables car dues à leur éducation. Le rythme du livre est très soutenu et on a vraiment envie de lire en continu car il y a beaucoup de rebondissements, de secrets et de traitrises. Le Bien est-il si différent du Mal ? Cela nous renvoie aux temps anciens, quand l’Inquisition régnait en Europe, mais finalement aussi à l’heure actuelle : les intrigues pour le pouvoir, les crimes commis au nom de la religion, l’illettrisme, la manipulation des peuples…. On y trouve aussi des allusions à une pureté de la race et ses conséquences (malformations, mutations…). Le seul défaut que je trouve à ce livre, c’est que l’on sait jamais ce qui se passe du côté des Ténèbres. On a une seule vision de ce monde où le fanatisme et la violence sont omniprésents. Ce que j’ai trouvé aussi original, ce sont les introductions des chapitres, avec des extraits de livres religieux (parfois vrais et parfois imaginaires). Ceci montre que l’on peut faire diverses interprétations des écrits anciens, comme les hommes le font encore à l’heure actuelle, ce qui entraine l’obscurantisme religieux et les guerres. Pour terminer, malgré la violence continuelle décrite dans ce livre, je pense que s’il y avait une suite, je la lirais volontiers car l’histoire tient en haleine jusqu’à la dernière page.

Note : 15/20

Swap Marque Page

Pour mon premier Swap, j’ai participé à ce Swap Marque Page. Un Swap simple dont le but est d’envoyer à son binôme 8 marque page. Un de ces mp doit être fait main. Je vous donne le lien du post sur Livraddict pour plus de précision : ici. Ma swappée est donc Tiboux ! Juste avant Noël, je reçois donc les mp envoyé par Tiboux, les voici :

Quatre mp sont réalisés avec Photophiltre, ce sont les 3 verticaux à gauche et celui juste en dessous ! Ça rend vraiment bien ! Un pour Au bord de la tombe (que j’ai adoré!), un pour La maison de la nuit, un pour Le Baiser de l’ange (deux livres que j’ai toujours eu très envie de lire, mais faute d’argent …), et un dernier « Tiboux pour la vie », j’adore les couleurs des étoiles *o*. Vers la droite, on trouve un mp à l’effigie de Brest (ça me rappelle les vacances, et les crêpes surtout ^^ »). Un pour l’e-book de la fnac, il faudra patienter si un jour je compte en avoir =(. Mais aussi un pour le festival du conte et aussi le dernier (un collage je crois) avec une belle jeune femme d’un côté et un couple sur un velo de l’autre =). Le tout accompagné d’une carte postale avec plusieurs phares !

Merci Tiboux, pour ce premier swap, je suis contente ^^.

Vous pouvez voir les autres Mp des autres participant(e)s .

Les portes de Doregon

Doregon, tome 1.

Carina Rozenfeld.

Lecture en partenariat avec L’Atalante et cela grâce à Livraddict, merci ce livre et pour le petit mot gentil glissé dedans  ;D !

Un lynx à cornes !

Il est vrai que c’est une histoire un peu compliquée (même si c’est un « jeunesse »). En fait, nous suivons Mia, une étudiante aux Beaux-Arts, qui va, après avoir créé et peint un monde de son invention, se retrouver dans celui-ci ! Il sera question du Secret (avec un grand S s’il vous plait). Ce Secret permet, à différents niveaux, de voyager entre les mondes/univers, dans l’espace temps, et même de créer de nouveaux mondes. Elle va vouloir partager ce Secret avec les êtres chers à son cœur, sans se douter que ce n’était pas vraiment la meilleure solution …

J’ai lu ce livre en une soirée, je dirais entre 2h et 3h. Il n’est vraiment pas très long, mais j’avais quelque difficulté à continuer après la moitié. Le début est un peu complexe, on ne plonge pas directement dans des problèmes incluant des voyages dans le temps … On ne sait plus très bien qui sait quoi, ni si la personne a toujours les souvenirs de ce qu’elle a fait deux pages auparavant. Passé le tiers du livre, on commence à bien comprendre. Mais c’est là qu’arrivent toutes les explications sur Doregon … Mais bon, si l’on continue, on constate qu’il n’y aura pas d’action dans ce livre. C’est, à mon avis, un tome explicatif, qui pose les bases de la série, mais j’en regrette l’absence. Quelques éléments/évènements sont un peu exagérés, mais il faut bien ça pour que l’histoire avance. Au niveau du style de l’auteure, les descriptions sont réalistes, on a vraiment l’impression que le monde de Doregon se peint devant nous. Cela m’a aussi dérangé que l’on commence avec un morceau de la fin … Oui encore des histoires de voyage dans le temps … Il aurait fallu que les voyages dans le temps soient mieux gérés, et qu’il n’y aie pas non plus de double narration, cela embrouille encore un peu plus le lecteur. Dans l’ensemble, j’ai l’impression que j’avais plus de joie à vouloir le lire qu’en le lisant … Mais je pense que cela reste un livre jeunesse intéressant grâce à son sujet et à l’imagination de l’auteur.

Note : 12/20

Le baiser du démon

Danny Valentine, tome 1.

Lilith Saintcrow.

La couverture correspond bien à l'ambiance du livre !

Danny Valentine est nécromante (ou nécromancienne), elle a un caractère bien trempé, est très têtue, et n’arrête de se battre que quand elle a obtenu ce qu’elle voulait. Elle loue ses services à qui lui donnera le plus. Mais Lucifer lui-même va lui imposer un contrat. Elle ne peut le refuser évidemment ! Elle doit donc tuer le fugitif Santino.  Danny se voit attribuer un autre démon comme garde du corps.  Elle n’a pas vraiment confiance en ce nouveau démon qui va la suivre partout.

J’ai relu ce livre il n’y a pas longtemps, mais il est vrai que maintenant que j’en reparle, j’ai encore envie de le relire ! J’ai totalement adoré ce roman.  Même si l’on pourrait penser que le fait qu’on suive une héroïne nécromancienne est banal et déjà vu, ce n’est pas du tout le cas. En effet, le monde d’Urban Fantasy qui nous est ici présenté est très riche et captivant ! C’est vraiment une bonne surprise ! Cela m’a un peu changée de la Bit-Lit car il n’y a ni vampire, ni loup garou ici, mais que des démons. Ce n’est pas un mal en fin de compte … Il ne faut pas oublier la présence de psions (humains avec des pouvoirs). La lecture reste fluide, riche en actions et addictive tout au long du livre. Je regrette quand même la fin de l’histoire … Ah oui, n’oublions pas Jaf, le démon garde du corps, c’est vraiment un personnage très intéressant … On en saura peut-être plus sur lui dans le 2ème tome ! En tout cas, je l’attends avec impatience !

Note : 17/20

Une mort certaine

La communauté du sud, tome 10.

Charlaine Harris.

Lecture en partenariat avec J’ai Lu et cela grâce à Livraddict, merci pour ce dixième tome  ;D !

Attention, ce livre est le dixième de la série, je vous conseille d’avoir lu les précédents avant de lire cette critique.

Toujours le même genre de couverture

Nous retrouvons Sookie après la guerre des faés. Blessée, elle se repose comme elle le peut. Mais l’arrivée du créateur d’Eric, un monsieur un peu effrayant et sans émotions va bouleverser les choses. On retrouvera dans ce tome les personnages secondaires auxquels nous sommes habitués (à quelques exceptions près, car certain, rappelez-vous, sont morts).

C’est quoi ce résumé tout pourri que je vous ai écrit ? Et bien, difficile de faire plus : il ne se passe rien de bien transcendent … Première chose à savoir : le traducteur/la traduction a changé. C’est complètement effarant ! Nikkie devient Tara, Len devient Alcide … et bien d’autres. De plus, je trouve cette traduction trop similaire à ce que ferait un traducteur automatique. On ne peut s’empêcher de se demander qui est qui, si l’on ne se souvient pas/ne connait pas la série TV. Ayant regardé la dernière saison lors de sa diffusion pendant les dernières grandes vacances, pas trop de problèmes pour moi (j’attends d’ailleurs la suite pour juin 2011 je crois). Je ne me souvenais plus trop du tome 9, l’ayant lu à sa sortie, mais je me suis vite remise dans le bain. J’ai aussi été étonnée (et heureuse) de voir un repère temporel au dessus du premier chapitre ! Malheureusement, il disparaît aussi vite qu’il est apparu … Dommage, j’avais quelques problèmes à me situer dans le temps. Peu d’actions aussi pour ce tome, mais beaucoup d’explications. On en apprend plus sur le système hiérarchique des vampires. J’ai eu le bonheur de revoir Hunter (le petit garçon télépathe et (petit-)cousin de Sookie). Contrairement aux autres tomes (je parle des tomes 1 à8), Sookie n’est plus la pimbêche, de bonne humeur n’importe quand.  Elle doit se soigner physiquement (guerre des faés), mais aussi intérieurement (pertes de proches). De son côté, Eric joue les petits-amis modèles, et même un peu trop. Il donne du « Mon aimée » par ci et par là, je ne le voyais pas comme ça. Pour moi, c’était un homme fort, prétentieux, et territorial (ect … *o*). Il devient un peu trop gentil à mon goût et ne s’énerve pas assez. En conclusion, un tome un peu brouillon, où l’on est submergé par des infos, mais où je suis heureuse de retrouver mes personnages préférés. Ne vous faites pas d’idées, c’est bel et bien un tome de transition. Si vous n’avez pas que cela à faire, attendez la sortie du prochain et lisez les deux à la fois !

Note : 13/20

Le Griffon noir

La guerre des mages, tome 1.

Mercedes Lackey & Larry Dixon.

Un griffon, j'adore !

(C’est la quatrième de couv’ : ) Un camp militaire, proche des lignes ennemies, aux premiers jours d’une guerre qui s’annonce épique… Magiciens, Empathes et Guérisseurs sont tous réunis sous les ordres d’Urtho, le Mage du Silence. Tous combattent désespérément pour protéger le pays de Tantara de Ma’ar, un sorcier maléfique. Le plus admirable d’entre eux est sans conteste Skandranon, un magnifique guerrier ailé. Tous voient en lui l’espoir incarné. Car il est le Griffon Noir.

Comme vous pouvez le voir, j’avais la flemme d’écrire mon propre résumé. C’est un des premiers Milady que j’ai acheté, avant de remplir ma biblio de Bit -Lit. La fantasy, je connaissais déjà à peu près. Je l’ai relu vite fait il y a quelques jours et j’ai donc décidé de donner mon avis. J’ai eu une bonne surprise en lisant ce livre. Je ne m’attendais pas à ça ! On se retrouve plongé en pleine guerre, pas de jeune héros courageux blablabla … Les bases sont posées. J’ai beaucoup apprécié les griffons (ce sont des bêtes qui m’ont toujours passionnée!). Ce ne sont pas de grandes batailles héroïques qu’on voit ici, c’est la vie. La vie d’un camp entre ces batailles. Bien sur vous aurez le droit à quelques combats. Mais dans l’ensemble, et cela passe très bien, vous constaterez qu’il n’est pas toujours aisé de vivre dans ces conditions. En conclusion, c’est une très bonne relecture pour moi, n’hésitez pas à le lire si vous aimez la fantasy ;D !

Note : 15/20

Previous Older Entries