Une mort certaine

La communauté du sud, tome 10.

Charlaine Harris.

Lecture en partenariat avec J’ai Lu et cela grâce à Livraddict, merci pour ce dixième tome  ;D !

Attention, ce livre est le dixième de la série, je vous conseille d’avoir lu les précédents avant de lire cette critique.

Toujours le même genre de couverture

Nous retrouvons Sookie après la guerre des faés. Blessée, elle se repose comme elle le peut. Mais l’arrivée du créateur d’Eric, un monsieur un peu effrayant et sans émotions va bouleverser les choses. On retrouvera dans ce tome les personnages secondaires auxquels nous sommes habitués (à quelques exceptions près, car certain, rappelez-vous, sont morts).

C’est quoi ce résumé tout pourri que je vous ai écrit ? Et bien, difficile de faire plus : il ne se passe rien de bien transcendent … Première chose à savoir : le traducteur/la traduction a changé. C’est complètement effarant ! Nikkie devient Tara, Len devient Alcide … et bien d’autres. De plus, je trouve cette traduction trop similaire à ce que ferait un traducteur automatique. On ne peut s’empêcher de se demander qui est qui, si l’on ne se souvient pas/ne connait pas la série TV. Ayant regardé la dernière saison lors de sa diffusion pendant les dernières grandes vacances, pas trop de problèmes pour moi (j’attends d’ailleurs la suite pour juin 2011 je crois). Je ne me souvenais plus trop du tome 9, l’ayant lu à sa sortie, mais je me suis vite remise dans le bain. J’ai aussi été étonnée (et heureuse) de voir un repère temporel au dessus du premier chapitre ! Malheureusement, il disparaît aussi vite qu’il est apparu … Dommage, j’avais quelques problèmes à me situer dans le temps. Peu d’actions aussi pour ce tome, mais beaucoup d’explications. On en apprend plus sur le système hiérarchique des vampires. J’ai eu le bonheur de revoir Hunter (le petit garçon télépathe et (petit-)cousin de Sookie). Contrairement aux autres tomes (je parle des tomes 1 à8), Sookie n’est plus la pimbêche, de bonne humeur n’importe quand.  Elle doit se soigner physiquement (guerre des faés), mais aussi intérieurement (pertes de proches). De son côté, Eric joue les petits-amis modèles, et même un peu trop. Il donne du « Mon aimée » par ci et par là, je ne le voyais pas comme ça. Pour moi, c’était un homme fort, prétentieux, et territorial (ect … *o*). Il devient un peu trop gentil à mon goût et ne s’énerve pas assez. En conclusion, un tome un peu brouillon, où l’on est submergé par des infos, mais où je suis heureuse de retrouver mes personnages préférés. Ne vous faites pas d’idées, c’est bel et bien un tome de transition. Si vous n’avez pas que cela à faire, attendez la sortie du prochain et lisez les deux à la fois !

Note : 13/20

Publicités

4 Commentaires (+ vous participez ?)

  1. petit-lips
    Déc 07, 2010 @ 20:33:05

    Je suis tout à fait d’accord avec ta critique ! J’ai été déçue 😦

    Réponse

  2. Marine Rose
    Déc 07, 2010 @ 22:54:29

    Alors je ne lis pas 😉

    Réponse

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :