Les portes de Doregon

Doregon, tome 1.

Carina Rozenfeld.

Lecture en partenariat avec L’Atalante et cela grâce à Livraddict, merci ce livre et pour le petit mot gentil glissé dedans  ;D !

Un lynx à cornes !

Il est vrai que c’est une histoire un peu compliquée (même si c’est un « jeunesse »). En fait, nous suivons Mia, une étudiante aux Beaux-Arts, qui va, après avoir créé et peint un monde de son invention, se retrouver dans celui-ci ! Il sera question du Secret (avec un grand S s’il vous plait). Ce Secret permet, à différents niveaux, de voyager entre les mondes/univers, dans l’espace temps, et même de créer de nouveaux mondes. Elle va vouloir partager ce Secret avec les êtres chers à son cœur, sans se douter que ce n’était pas vraiment la meilleure solution …

J’ai lu ce livre en une soirée, je dirais entre 2h et 3h. Il n’est vraiment pas très long, mais j’avais quelque difficulté à continuer après la moitié. Le début est un peu complexe, on ne plonge pas directement dans des problèmes incluant des voyages dans le temps … On ne sait plus très bien qui sait quoi, ni si la personne a toujours les souvenirs de ce qu’elle a fait deux pages auparavant. Passé le tiers du livre, on commence à bien comprendre. Mais c’est là qu’arrivent toutes les explications sur Doregon … Mais bon, si l’on continue, on constate qu’il n’y aura pas d’action dans ce livre. C’est, à mon avis, un tome explicatif, qui pose les bases de la série, mais j’en regrette l’absence. Quelques éléments/évènements sont un peu exagérés, mais il faut bien ça pour que l’histoire avance. Au niveau du style de l’auteure, les descriptions sont réalistes, on a vraiment l’impression que le monde de Doregon se peint devant nous. Cela m’a aussi dérangé que l’on commence avec un morceau de la fin … Oui encore des histoires de voyage dans le temps … Il aurait fallu que les voyages dans le temps soient mieux gérés, et qu’il n’y aie pas non plus de double narration, cela embrouille encore un peu plus le lecteur. Dans l’ensemble, j’ai l’impression que j’avais plus de joie à vouloir le lire qu’en le lisant … Mais je pense que cela reste un livre jeunesse intéressant grâce à son sujet et à l’imagination de l’auteur.

Note : 12/20

Publicités

4 Commentaires (+ vous participez ?)

  1. Lelf
    Déc 20, 2010 @ 20:07:55

    Je n’ai absolument pas été gênée par tout ce que tu soulèves. J’ai trouvé au contraire que Carina s’en sortait très bien de ses diverses narrations. Surtout à partir du moment où on part vraiment dans ce qui s’est passé et qu’on laisse de côté le reste.
    Quant à l’action il y en a un peu quand même et j’ai bien aimé justement l’équilibre de la narration. Pourquoi faudrait-il toujours de l’action et pourquoi celle-ci devrait toujours être « éclatante » ? Il se passe plein de choses pour Mia dans le bouquin, ça m’a suffi 🙂

    Réponse

    • akashew
      Déc 20, 2010 @ 21:03:14

      Il me faut de l’action ^^ Enfin pour moi quoi, les autres peut être pas =).
      Je trouve que tout ce qui se passe pour Mia est trop évident, trop simplet … :/

      Réponse

  2. bookkingdom
    Déc 27, 2010 @ 22:28:52

    C’est vrai que quand il n’y pas trop d’action, cela peut paraître un peu longuet … par contre la couverture donnait envie ! =)

    Réponse

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :