Crépuscule d’acier

Charles Stross.

Lecture en partenariat avec Le Livre de Poche et cela grâce à Livraddict, merci pour ce SF long mais plaisant !

Type SF evidemment !

(Quatrième de couverture : ) Nouvelle République, planète plutôt arriérée et en tout cas coincée côté culture pour ce XXVe siècle, subit l’invasion du Festival. Le Festival est une société galactiquement itinérante post-Singularité. Elle fait pleuvoir sur Nouvelle République une nuée de téléphones qui ne disent qu’une chose : « Bonjour. Tu veux bien nous distraire ? ». De la réponse dépend la récompense. Ainsi, des armes. Il n’en faut pas plus pour déclencher la Révolution. Et pour conduire les autorités à imaginer pour la vaincre de remonter le temps. Et risquer l’anéantissement de cette partie de la Galaxie, car l’Eschaton déteste qu’on touche à son histoire.
C’est qui, l’Eschaton ?

De la pure science-fiction délirante : voila ce que l’on peut dire de ce roman. Ce livre nous présente un monde complexe, des univers qui s’entremêlent, des voyages dans le temps. L’auteur a vraiment pris soin de détailler le pourquoi et surtout le comment du fonctionnement des objets rencontrés, des vaisseaux spatiaux. Il explique petit à petit à quoi sert le « festival » entité étrange parcourant l’espace intergalactique. On suit la vie d’une planète assez rétrograde et de ses habitants. Deux héros se détachent parmi les divers personnages du roman. On a du mal à les cerner au départ de l’histoire, mais on s’y intéresse et leur rôle s’affirme au fil des pages. Ces deux personnalités nous deviennent sympathiques. Les autres personnages qui gravitent autour font que l’on ne s’y attache pas, comme l’amiral ou les autres militaires. Ce sont souvent des caricatures. L’armée n’a pas souvent le beau rôle. L’auteur a fourni un travail très conséquent pour écrire ce roman extrêmement fouillé. J’ai mis plus de jours à lire ce livre que pour un roman de science-fiction classique. Au début, si l’on n’y prend pas garde, on risque de lâcher prise et de ne plus accrocher au récit. Il faut constamment réfléchir, se concentrer sur l’histoire. Il y a énormément de détails, souvent très compliqués. On a parfois l’impression de suivre un cours de physique. J’ai dû aller doucement et il m’est arrivé de recommencer certaines pages où les descriptions étaient denses, pleines de mots inventés, de démonstrations, de justifications.  Mais tout s’explique ! Enfin, tout est expliqué par l’auteur dont on se demande s’il n’est pas aussi un visiteur de notre futur tant ses explications sont persuasives ! L’écriture est « travaillée », le style est parfois grinçant et les hommes ne sont pas montrés sous leur meilleur jour. A la fin, on reste « sur sa faim » ! J’espère qu’il y aura une suite malgré le travail de lecture car il vaut mieux ne pas être fatiguée quand on se plonge dans ce récit. Je conseille dons ce livre à ceux qui aime la SF et qui aimeraient approfondir les notions qui y sont présentes grâce aux détails que donne l’auteur.

Note : 15/20

Publicités

4 Commentaires (+ vous participez ?)

  1. thechouille
    Avr 19, 2011 @ 09:56:57

    merci pour le petit mot m’indiquant que tu avais posté ta chronique =)
    tu auras eu un meilleur ressenti que moi sur ce livre. J’aime beaucoup la SF habituellement, mais avec celui-là, j’ai eu du mal : surement le fait de devoir être toujours très concentré pour le lire … Dommage, l’idée était pourtant bonne.

    Réponse

    • akashew
      Avr 19, 2011 @ 10:18:56

      C’est vrai que le fait de devoir suivre et ne pas perdre un seul mot pour comprendre est un peu dérangeant, mais comme je suis actuellement en vacances, je n’avais rien d’autre pour m’occuper l’esprit XD !
      Merci d’être passée, bye ;D !

      Réponse

  2. BlackWolf
    Avr 22, 2011 @ 19:41:57

    J’ai eu quelques doutes lors du partenariat, je me suis donc pas lancé. Malgré ton avis positif j’ai toujours pas vraiment envie de me lancer dans ce livre, je sais pas trop pourquoi.

    Réponse

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :