Retour à l’état sauvage

La Guerre des Clans, cycle 1, tome 1.

Erin Hunter.

Quoi de mieux que des chats pour un livre qui en parle ?

(Quatrième de couv’ : ) Depuis des générations, fidèles aux lois de leurs ancêtres, quatre clans de chats sauvages se partagent la forêt.
Mais le Clan du Tonnerre court un grave danger, et les sinistres guerriers de l’Ombre sont de plus en plus puissants. En s’aventurant un jour dans les bois, Rusty, petit chat domestique, est loin de se douter qu’il deviendra bientôt le plus valeureux des guerriers…

Très attirée par la couverture du livre car j’adore les chats, je l’ai acheté bien qu’il soit destiné, en priorité à un public jeune. On suit donc l’histoire d’un jeune chat domestique qui, attiré par l’inconnu, part rejoindre un clan de chats sauvages dans la forêt. Ce chaton, Rusty, dans la peau duquel on se glisse, va avoir de multiples aventures. Il va avoir du mal mais il va être accepté parmi les guerriers après avoir affronté avec courage les membres du clan et d’autres guerriers des clans parallèles. Tous les ingrédients d’un roman d’aventure, avec une pointe de « fantasy » se retrouvent dans ce livre : il va se faire des amis, mais aussi des ennemis, même au sein de son clan. Il aura des déceptions, des regrets, des hésitations…il va mener des actions plutôt héroïques. On trouve une pointe d’histoire d’amour, légèrement suggérée, mais surtout de l’amitié entre chatons devenant chats à part entière et guerriers à la fin de ce tome. Le monde des humains est retranscrit dans le monde animal avec tout de même assez d’invraisemblances. Mais, bon ! Cela ne sera pas perçu par les jeunes lecteurs. On y retrouve les rivalités au sein d’un clan entre le chef et ses subalternes, entre les guerriers. Le style du livre est simple, classique, c’est peut-être parce que l’histoire est écrite par 2 auteures anglaise sous un nom d’emprunt. Bien qu’il y ait beaucoup d’actions, de découvertes, de trahisons, j’ai trouvé ce livre un peu long. Les descriptions se ressemblent souvent, les situations sont redondantes et le petit coté fantastique et magique apparait trop rarement à mon goût. Il manque du rythme et du mystère et j’ai eu du mal à finir le livre. Je ne crois pas que j’attaquerai le tome 2. Je reconnais que cette série puisse plaire aux jeunes lecteurs (12 à 15 ans) aimant les animaux par son coté imaginaire aussi.

Note : 12/20

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :