Le mec de la tombe d’à côté

Saga Benny et Désirée, tome 1.

Katarina Mazetti.

Classique pour une couverture du genre.

(Quatrième de couv’ : ) Désirée, veuve depuis peu, se rend régulièrement sur la tombe de son mari, mais par acquit de conscience essentiellement… Son mariage tenait plus du «copinage» que du grand amour. Au cimetière, elle croise souvent un homme de son âge, qui vient se recueillir sur la tombe d’à côté, et dont l’apparence l’agace autant que ladite tombe avec sa stèle tape-à-l’oeil. Bibliothécaire, Désirée se consacre tout entière à son travail. Quant à Benny, il s’est retrouvé seul à gérer la ferme familiale et ses 24 vaches laitières après le décès de sa mère. Rien, a priori, ne rapproche ces deux-là, et pourtant, il suffira d’un sourire qui éclate simultanément sur leurs lèvres pour qu’ils soient tous deux éblouis. C’est le début d’une histoire d’amour assez cocasse !

Une amie m’a prêté ce roman qu’elle avait beaucoup apprécié. Je l’ai lu très vite, emportée par le rythme de l’écriture, sans temps mort. C’est un livre divertissant, frais, avec beaucoup d’amour et d’amitié, de joies et de peines ! un livre qui m’a laissée souriante et amusée. Bien sûr ce n’est pas de la grande littérature mais j’ai vraiment passé un très bon moment. Dés les premières pages, on est surpris par la situation cocasse de cette rencontre dans un cimetière et on a envie de savoir comment vont se dérouler les choses, comment ces deux êtres, Désirée et Benny, que tout oppose, vont parvenir à se trouver. Ils vivent chacun sur une planète différente, avec des codes, des habitudes que chacun trouve bizarres. Bien que tout les oppose, ils s’aiment et on assiste à leurs efforts pour s’adapter à la vie de l’autre. On rit beaucoup en lisant ce livre, bien que, parfois, il y ait quelques exagérations. Les personnalités des deux héros éclipsent celles des personnages secondaires dont on suit les vies et les interventions de façon distraite. L’écriture est vive, facile. Les chapitres sont alternativement consacrés à chacun avec souvent la même histoire racontée par Désirée puis par Benny. C’est cette confrontation qui est intéressante, on ne sait pas comment ça va continuer, qui va réussir à entrainer l’autre dans son monde. Il faut dire qu’il y a peu de points communs entre une bibliothécaire et un éleveur de vaches laitières. Ils ont beau essayer et faire des efforts, tout ne se passe pas aussi bien ! mais je ne vais pas vous raconter la fin ! c’est un livre romantique, humoristique et « souriant » qu’il faut déguster et garder en mémoire quand on vous parlera du choc des cultures, car il en est un exemple frappant.

Note : 16/20

Publicités

4 Commentaires (+ vous participez ?)

  1. lasardine
    Jan 25, 2012 @ 16:32:16

    ha ça pour un choc des cultures, c’en est un!! cette histoire m’avait beaucoup plu, mais pourtant je n’ai pas trop envie de lire la suite…

    Réponse

  2. zazy
    Fév 01, 2012 @ 14:05:38

    Ce choc des cultures est un thème récurant des romans, mais il est fort bien traité dans ce bouquin

    Réponse

  3. akashew
    Fév 01, 2012 @ 19:52:13

    bien d’accord avec toi Zazy !

    Réponse

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :