Nouvelles sanglantes

Une aventure de Vicki Nelson, tome 6.

Tanya Huff.

Le même type de couverture que les autres.

(Quatrième de ciuv’ : ) Vous souvenez-vous de moi ? Je m’appelle Vicki Nelson. Ancienne flic, j’ai dû renoncer à ma vocation à cause d’une maladie génétique. Mon histoire aurait pu s’arrêter là, mais j’ai découvert les monstres qui se cachent dans l’ombre… et j’en suis devenue un. Laissez-moi, en quelques histoires, vous donnez des nouvelles de Henry, Mike et, bien sûr, de la façon dont je gère mon statut de vampire nouveau né.

J’avais lu, il y a quelques mois les 5 tomes des « aventures de Vicki Nelson » et j’avais passé un bon moment, surtout avec les 2 premiers tomes. J’ai donc acheté ce 6ème tome en pensant lire une « vraie » suite des aventures de Vicki, inspectrice de son état. Mais ce tome n’est pas une suite ! c’est un ensemble de nouvelles, hétéroclites, qui fait penser à ce que l’on a parfois en bonus quand on achète un film en DVD ! on y retrouve, suivant les nouvelles, l’héroïne, seule ou non, dans sa nouvelle vie (je n’en dit pas plus pour ne rien dévoiler) : le premier récit est le plus intéressant mais le dernier est plutôt bizarre, tellement bizarre que j’ai survolé l’histoire au lieu de la lire vraiment.

Certaines nouvelles nous transportent loin dans le temps pour expliquer l’histoire d’Henry, vampire depuis quelques siècles. C’est une bonne idée car j’étais restée sur ma faim dans les romans précédents, où j’aurais voulu plus de détails sur sa vie d’avant.

On est donc balloté d’un récit à l’autre. L’écriture est fluide, comme à l’habitude, l’auteur attire notre attention sur certains points qui apparaissaient dans les autres tomes qu’il faut absolument avoir lus pour comprendre ce livre-ci.  Les personnages vus dans les autres histoires reviennent pour notre plus grand plaisir et parfois ce sont eux qui sont les héros des nouvelles, au lieu de Vicki. Ces « chutes de tournage », pour faire encore l’analogie avec les films, se lisent donc facilement avec une réticence pour le dernier comme je l’ai dit plus haut, et qui fait terminer le livre avec un goût amer.

J’ai été, quand même, malgré tout, contente de retrouver Vicki, et surtout Henry et bien sûr Mike, le policier qui a réussi à s’organiser une vie agréable et constructive avec son enquêtrice préférée. Moralité : lire et avoir aimé les tomes précédents, obligatoirement !

Note : 13/20

Publicités

1 commentaire (+ vous participez ?)

  1. Bibliopassion
    Juil 15, 2012 @ 20:50:07

    Je suis en train de le commencer et je suis déjà déçu par l’introduction annonçant qu’il ne s’agit non pas d’une suite, mais comme tu le dis de petites histoires bonus… Je le lis tout de même mais … sans grande conviction !

    Réponse

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :