Le Livre sans nom

Saga Bourbon Kid, tome 1.

Anonyme.

Anonyme ? D’accord …

(Quatrième de couv’ : )Santa Mondega, une ville d’Amérique du Sud oubliée du reste du monde, où sommeillent de terribles secrets. Un serial killer qui assassine ceux qui ont eu la malchance de lire un énigmatique livre sans nom. La seule victime encore vivante du tueur, qui, après cinq ans de coma, se réveille, amnésique. Deux flics très spéciaux, des barons du crime, des moines férus d’arts martiaux, une pierre précieuse à la valeur inestimable, un massacre dans un monastère isolé, quelques clins d’oeil à Seven et à The Ring, et voilà le thriller le plus rock’n’roll et le plus jubilatoire de l’année ! Diffusé anonymement sur Internet en 2007, cet ouvrage aussi original que réjouissant est vite devenu culte. II a ensuite été publié en Angleterre puis aux Etats-Unis, où il connaît un succès fulgurant.

Je remercie vivement la personne qui a mis ce livre dans les mains il y a quelques jours….et que j’ai lu très rapidement (en 3 soirs) car on est pris dans un tourbillon au bout de quelques chapitres. C’est un livre qui décoiffe, qui nous embarque dans un univers particulièrement déjanté ! le temps de prendre ses marques et de s’approprier les noms des personnages (ce sont d’ailleurs plutôt des surnoms), faciles à mémoriser, puis nous voilà dans cette histoire de recherche d’une pierre magique et d’un tueur revenu d’on ne sait où pour assassiner toute personne ayant lu un livre donnant des indices sur cette fameuse pierre !

Et, là, tout explose, au sens réel comme au sens figuré : on ne sait plus si on est dans un scénario de film de vampires, de kung fu ou de thriller policier, ou un western digne des frères Cohen, sans oublier un mélange de tout qui aurait pu être fait par Tarantino (j’ai pensé à Kill Bill). Ça flingue de partout, le sang et les morceaux de cervelle giclent en permanence. Les détails sanglants ne sont pas oubliés, mais tout cela est décrit avec un humour noir et féroce.

Le héros Bourbon Kid reste mystérieux jusqu’à la fin, les bons deviennent « méchants » et les méchants … restent « méchants » … les moines se battent pour cette pierre qu’on leur a volé, d’autres voudraient juste la monnayer, d’autres s’en servir pour vivre éternellement : toutes les histoires se télescopent continuellement en un feu d’artifice sanglant. Je n’aime habituellement pas les scènes « gore » mais là, l’humour, les dialogues efficaces et percutants, les rebondissements multiples m’ont captivée. Plus je lisais, plus je voulais connaitre la suite ! Evidemment l’auteur ne fait pas dans le style « grande littérature », mais l’originalité et l’efficacité sont au rendez-vous, dans cette histoire tordue à souhait et dans les dialogues savoureux et décalés. J’ai passé un très très bon moment et j’espère lire les suites très rapidement.

Note : 17/20

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :