Organes à tous les coups

Denis Alamercery.

Lecture en partenariat avec Scrinéo et cela grâce à Livraddict, merci pour ce thriller surprenant !

Pas très marrant …

( Quatrième de couv’ : ) Une fois encore, il se retrouve embarqué, malgré lui dans une aventure dans laquelle il devra déjouer les plans macabres de réseaux criminels internationaux. Pour quelle raison ces mexicains avec lesquels il a eu le malheur de jouer au poker ne le lâchent-ils pas d »une semelle ? Avec une équipe de choc constituée de Gino, le mafieux sicilien plein de ressources, d’Anna, agent secret espagnol « rejeton issu d »une nuit d’amour trop arrosée entre Obélix et une pelleteuse Caterpillar », et la charmante commandant Moreau, agent de la DGSE (Fugiers aurait-il trouvé plus forte tête que lui ?), notre superhéros va-t-il réussir à déjouer tous les pièges que lui tendent les truands ?

Je commencerai par un super grand merci pour avoir pu participer à ce partenariat car ce roman policier décoiffant m’a fait passer un moment que je qualifierai de génial ! Nous suivons, sur les chapeaux de roue (l’histoire se passe en 7 jours), les tribulations d’Arno Fugiers, policier embauché contre son gré qui mène une enquête avec 3 acolytes. Le décor est posé : il ne reste plus qu’à se laisser porter par l’histoire, les découvertes successives de meurtres, les « pourquoi » et « comment » que l’on se pose petit à petit en même temps qu’Arno. Et il faut dire que l’intrigue est intéressante et que l’on ne voit pas tout de suite où elle va nous emporter. On traverse la semaine avec lui et je l’ai trouvé déjanté à souhait ! Un personnage « à la San Antonio », avec ses qualités mais surtout ses défauts, ses travers multiples… mais aussi son sens de la justice et de l’honneur ! et surtout son obstination à décider ce qu’il veut quand il veut ! Une « nature  » donc. Les autres personnages sont aussi très bien « croqués » : je les imaginais tout à fait et je ne suis pas surprise que l’auteur écrive des scénarios. On ne s’ennuie pas une seconde, le suspens est bien ménagé, il y a du rythme, de la fluidité qui fait que tout se déroule sans prise de tête.

Un vrai bonheur agrémenté par l’humour qui est présent tout au long du livre, humour dû aux situations, mais aussi aux dialogues savoureux qui m’ont fait éclater de rire plusieurs fois malgré la découverte de morts et d’un trafic pas si drôle que ça. Ce qui ne gâche rien, c’est que l’auteur nous concocte des renvois en « bas de page » tous plus délirants les uns que les autres, des jeux de mots qui fusent et déconcentrent très momentanément heureusement. Il y a en plus un passage spécial où il parodie son héros qui est à mourir de rire. Pas de doute, ce livre fait un bien fou et je vais attendre les prochaines aventures d’Arno et lisant le roman Opération Goliath, sa première aventure. Il faut aussi préciser qu’à la fin du livre, se trouve un cahier documentaire, bien plus sérieux et plus glaçant aussi … pour redescendre de notre petit nuage !

Note : 18/20

Publicités

3 Commentaires (+ vous participez ?)

  1. Denis "Arno Fugiers" Alamercery
    Juil 01, 2012 @ 10:06:40

    ah bah merci pour cette note de 18/20 et pour ce commentaire élogieux !
    ravi d’avoir pu t’amuser un peu…
    Denis

    Réponse

  2. Nemyi
    Juil 07, 2012 @ 12:21:15

    Ah ben… Juste pour les dialogues épiques, je garde le titre de ce livre. C’est ce que je préfère dans les romans policiers.

    Réponse

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :