Avis de tempête

Les Dossiers Dresden, tome 01.

Jim Butcher.

Sombre … très sombre …

( Quatrième de couv : ) Harry Dresden est le meilleur. Techniquement, c’est même le seul dans sa « catégorie » : c’est un magicien, un vrai. Aussi, lorsque la police de Chicago se trouve devant un cas qui dépasse ses compétences, c’est vers lui qu’elle se tourne. Car notre monde de tous les jours regorge en fait de choses étranges et magiques – dont la plupart ne s’entendent pas très bien avec les humains. C’est là qu’Harry entre en scène…

Conseillée par un ami, je n’ai pas regretté mon achat car je l’ai adoré : tout ce que j’aime y est rassemblé : une histoire originale, de la magie, de l’humour et une enquête policière. Voilà, le décor est posé ! l’histoire de ce magicien qui aide la police en cas de crimes et délits bizarres, appelé en « dernier recours », est racontée à la première personne. Le héros, Harry Dresden, exerce un métier original : il est magicien, vraiment magicien a un bureau avec une plaque à son nom et reçoit des clients comme dans n’importe quelle profession. Mais il ne se comporte pas du tout comme un héros : il a des problèmes d’argent, n’est pas très sûr de lui, mène une vie désorganisée, se trompe. Il est très normal, s’occupe de son chat, son appartement est mal rangé, et finalement m’est devenu plutôt sympathique malgré ses défauts. Il aime faire de l’humour, noir souvent et de l’auto-dérision sachant qu’il n’est ni le meilleur, ni parfait !

La trame de l’histoire est classique, mais bien ficelée, avec 2 affaires qui se rejoignent : une enquête privée sur une disparition et une enquête policière sur laquelle il est appelé. Le style est net, fluide et précis, comme un scénario de film. On reste très attentif et on a du mal à quitter Harry au milieu de ses recherches car l’auteur sait très bien distiller les informations au cours du récit.

Les autres personnage ne manquent pas de saveur, que ce soit son amie journaliste avec qui il aimerait bien aller plus loin, ou son amie policière, plus ou moins proche suivant les circonstances. Les méchants aussi sont intéressants. Mais le plus drôle est le personnage qui vit avec lui, plutôt comme un serviteur, et qui est un « crâne vivant » Bob, personnage que je vous laisse découvrir.

Je ne veux pas en dire trop sur ce coup de cœur, à vous de vous plonger dans le monde d’Harry Dresden. Je vais, de ce pas, me procurer les tomes 2 et 3.

Note :18/20

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :