Je ne sais plus qui tu es

Ali Knight.

Lecture en partenariat avec J.C Lattès et cela grâce à Livraddict, merci pour ce super livre !

Je ne sais plus qui tu es

(Quatrième de couv’ : ) Avec des enfants adorables et un mari parfait, Kate Forman mène une existence enviable. Mais un soir, tard dans la nuit, elle le retrouve effondré sur le carrelage de la cuisine, ivre, les mains couvertes de sang, marmonnant des paroles confuses et inquiétantes d’où il ressort qu’il aurait tué quelqu’un … Mais qui ? Lorsqu’une belle jeune femme qui travaillait pour lui est retrouvée assassinée, les soupçons de Kate la conduisent à une quête désespérée pour découvrir la vérité qui menace de détruire le petit univers idyllique qu’elle s’est soigneusement construit.

En lisant la 4ème de couverture de ce livre, j’ai pensé : voilà un thème très classique d’une femme qui découvre, lors d’une soirée où il rentre les mains en sang, le véritable visage de son mari. Eh bien non, détrompez-vous, ce n’était pas aussi simple que ça ! et ce fut une très agréable découverte. J’ai eu beaucoup de mal à quitter ce livre qui m’a tenue en haleine quelques soirs. Jusqu’à la fin je n’aurais pas su dire qui était le coupable….et même « après la fin » j’ai un doute, il y a peut-être plusieurs coupables, les derniers paragraphes laissent planer un sentiment de suspicion et une atmosphère troublante. Le roman est écrit à la première personne et on suit l’héroïne dans sa recherche de la vérité. Elle doute de son entourage et apparait tantôt victime, tantôt coupable… tout se mélange et s’accélère. Le monde autour d’elle n’est pas celui dans lequel elle croyait vivre et se sentait à l’abri. Les autres personnages sont aussi très présents, attachants ou détestables suivant les moments, que ce soit son mari et ses enfants, ses amis ou ses collègues. Pour tout dire : on n’est sûr de rien dans ce récit ! l’auteur, dans un style net et précis, nous emmène où il veut, nous fait douter jusqu’au bout. Les rebondissements sont bien orchestrés et finalement ce qui paraissait simple devient complexe. La police et son enquête sont souvent en retrait et c’est l’héroïne qui cherche les indices, les preuves (qui parfois se retournent contre elle), fait des découvertes avant les autres. J’ai vraiment passé un bon moment et c’est un livre qui cache bien son jeu et que je conseillerais à tous les amateurs du genre. Et peut-être y aura-t-il une suite ? je l’espère en tout cas.

Note : 17/20

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :