Le Saut de Malmö (et autres nouvelles)

Tristan Garcia.

Lecture en partenariat avec Folio et cela grâce à Livraddict, merci pour ce livre de nouvelles !

Le saut de Malmo

(Quatrième de couv’ : ) Un athlète en quête du saut parfait, un pilote automobile mystique, une volleyeuse amoureuse qui perd la tête en plein match, un champion cycliste sous ecstasy… Que se passe-t-il lorsqu’un grain de sable vient perturber la mécanique parfaite de ces corps surentraînés, de ces esprits tendus vers la victoire ? La plume tout à la fois caustique et bienveillante de Tristan Garcia rend aux dieux du stade leur humanité.

Je l’avoue, je ne suis pas sportive du tout, je ne regarde pas, non plus les sports à la télé, mais j’ai adoré me plonger dans ce petit recueil de nouvelles choisies, extraites d’un ouvrage plus conséquent. L’auteur, Tristan Garcia, que je ne connaissais pas, nous fait découvrir l’envers du décor du milieu du sport, surtout du sport de haut niveau. Son écriture est directe, nette et vraiment très caustique dans certains récits. Les neuf nouvelles ont toutes leur style, leur charme, leur ambiance particulière. C’est parfois le sportif qui raconte et, parfois c’est une personne extérieure (entraîneur ou journaliste…). C’est agréable à lire car on est, à chaque nouvelle dans un cadre différent. Des sportifs et leur histoire, à un moment donné, sont décrits : on voit ainsi leurs attentes, leurs failles, leurs désirs profonds et, surtout, la façon dont ils sont conditionnés, manipulés, amenés à faire des actions folles, terribles.
J’ai surtout beaucoup apprécié la nouvelle « Cycles », extrêmement drôle, cynique et, finalement, pas si irréaliste que ça ! La nouvelle « La libéro de Cuba » est aussi très originale par l’utilisation des sentiments de la joueuse Cubaine. On voit que, dans le sport, les machinations sont tout aussi présentes, malheureusement, que dans le monde des affaires. Le public ne voit pas se qui se trame derrière la façade des compétitions. Et pourtant, ces descriptions paraissent bien réelles ! C’est aussi très marqué dans la nouvelle « Prunelles brillantes et dents nacrées » qui montre le lien entre la politique, la diplomatie et le sport de haut niveau. Enfin je ne vais pas en dire plus : le lecteur doit découvrir ces petits bijoux très bien écrits et qui nous font voir les sportifs de haut niveau d’une manière qui les rend plus humains. Ce petit livre de 120 pages se lit très vite et je le conseille à tous.

Note : 15/20

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :