Aincard

Sword Art Online, tome 1 (roman).

Reki Kawahara.

Lecture en partenariat avec Ofelbe et cela grâce à Livraddict, merci pour l’aventure passionnante de ce double roman  !

Sword Art Online

(Quatrième de couv’ : ) Kirito a accepté cette certitude depuis qu’il a décidé de combattre en « solo » à l’intérieur de l’Aincrad, cette gigantesque forteresse volante qui sert d’univers au redoutable jeu en ligne connu sous le nom de Sword Art Online. Comme lui, des milliers de joueurs connectés, pris au piège dans ce monde virtuel où le moindre faux pas peut être fatal, luttent pour regagner leur liberté. Kirito veut conquérir seul les cent étages qui le mèneront au combat final, mais c’est sans compter sur l’obstination d’Asuna, une habile épéiste avec qui il va devoir s’allier.

Pour la première fois, j’ai donc lu, ce qu’on appelle un « Light Novel », roman assez court, d’origine japonaise, avec quelques illustrations, et qui pourrait faire une transition entre manga et roman habituel. Dans ce « roman », nous suivons les aventures de Kirito, adolescent qui, par l’intermédiaire d’un casque devient participant d’un jeu virtuel. Ce qu’il ne savait pas c’est que dés 10 000 joueurs connectés ce sera plus un cauchemar qu’en jeu. Tous sont piégés et ne peuvent se déconnecter avant la victoire finale…. Toute déconnection ou mort dans le jeu entraine la mort dans la réalité ! la vie de Kirito et d’Asuna, sa partenaire devient très stressante, peuplée de combats pour grimper dans les niveaux et atteindre la dernière zone de bataille, seule moyen de se libérer et revenir à la vie réelle. La première partie du livre est ainsi très prenante, on combat avec les héros, on tremble pour eux. C’est bien écrit, vivant, bien rythmé et en même temps déconcertant car on vit vraiment un jeu vidéo, avec duels à l’épée, points de vie, potions, monstres, boss à combattre … c’est plaisant en permanence et finalement pas répétitif. Les descriptions des combats sont « juste comme il faut ». J’ai tout de même été surprise que l’histoire se termine au milieu du livre : je n’avais pas vu qu’il y avait deux parties indépendantes. La deuxième partie est un ensemble de petites histoires mettant en scène Kirito avec d’autres personnages, lors de son ascension vers les étages supérieurs. C’est intéressant de le confronter avec divers autres joueurs. Je remarque  d’ailleurs il accompagne plutôt des joueuses, qu’il va aider, protéger ou simplement rencontrer et faire un bout de chemin avec elles. Ce moment m’a permis de retrouver le héros, après le dénouement, de vivre un peu plus dans le jeu et d’en voir d’autres aspects par l’intermédiaire des yeux des autres personnages, qui se révèlent souvent très attachants.

J’ai vraiment aimé cette découverte que je recommande à tous, joueur, lecteur de manga ou lecteur « tout court ».

Note 17/20